Les accessoires d’observation astronomique

Les accessoires d'astronomie

Conseils préalables

Ce guide est destiné à vous aider dans le choix et l'acquisition des accessoires qui viendront compléter la panoplie de votre matériel astronomique. Si vous n'avez pas encore acheté de télescope, sachez que contrairement aux accessoires, le choix d'un télescope de bonne qualité est décisif si vous souhaitez profiter pleinement de l'observation du ciel. Le choix du bon télescope, dès le départ, est primordial car la qualité du tube ne pourra jamais être améliorée, à moins de changer d'instrument !


Tandis qu'un oculaire, un filtre ou une lentille de barlow, c'est interchangeable... Retenez donc que ce qui est important, c'est de ne pas lésiner sur la qualité de votre télescope au profit des accessoires. Mettez donc le maximum de votre budget dans l'acquisition du télescope, les accessoires viendront plus tard si besoin, pour optimiser les performances de votre appareil, lorsque vous le maîtriserez.

Ou acheter ses accessoires d'astronomie ?

Vous pouvez acheter vos accessoires dans des boutiques spécialisées, mais le plus simple reste encore l'achat sur internet car le choix sera toujours plus large que dans une boutique physique :

  • Astroshop : leader européen de la vente de produits astronomiques
  • Nature et Découvertes : un incontournable à visiter.
  • Orion : site légendaire de la marque Orion, ils ont de très bons produits.
  • Amazon : on ne le présente plus...

Mallettes d'accessoires

Les boutiques de matériel d'astronomie vendent souvent des mallettes garnies d'accessoires : même si cela peut vous attirer en pensant que vous aurez ainsi tout ce qu'il vous faut pour le confort de votre observation, sachez que ce n'est pas une bonne idée. La plupart de ces mallettes contiennent entre autres des filtres et des oculaires de piètre qualité. Mieux vaut donc investir dans des accessoires de manière séparée ; au moins vous pourrez contrôler la qualité du matériel que vous achèterez.

Télescope 130/900 + mallette ou Dobson 200/1200 pour 400 € ?

Pour vous donner un exemple, si vous faites l'acquisition d'un télescope 130/900 aux alentours de 250 € et d'une mallette remplie d'accessoires à environ 150 € (400€ au total), les images que vous restituerez dans votre appareil auront une qualité bien inférieure à ce que vous auriez eu avec un télescope Dobson 200/1200 à 400 € sans mallette... Pour la même somme, vous auriez sacrifié le prix d'un appareil au profit d'une mallette qui contient des accessoires qui se révèleront vite très limités !
L'acquisition d'accessoires pour votre télescope doit se faire progressivement, et il est inutile de les acheter tout de suite avec votre télescope flambant neuf. Et en général, vous aurez toujours un ou deux oculaires vendus avec votre télescope.

Acheter une mallette vide

Avec tous les objets que vous êtes susceptibles d'emmener lors de vos sorties nocturnes, il est probable que vous ayez besoin d'une mallette pour ranger tous vos accessoires. La plupart du temps vous trouverez des mallettes dotées de compartiments pour bien ranger tout votre matériel, et notamment vos oculaires. Vous pouvez voir une sélection de mallettes ici.

Mallette
Mallette en vente chez astroshop

Les oculaires

L'oculaire, c'est comme une loupe, sauf que c'est une loupe pour télescope ! C'est lui qui permet à l'image captée par votre télescope d'être grossie. Le but d'un oculaire, c'est donc de grossir l'image et de la restituer avec le moins d'aberration possible. Attention : ne croyez pas qu'il vous suffira d'avoir des oculaires à très fort grossissements pour étudier tranquillement les planètes et le ciel profond ; plus les objets sont grossis, moins ils sont lumineux, et plus il est difficile de les suivre et de les observer au télescope. Donc il vaut mieux rester sur des grossissements faibles et moyens pour bénéficier d'images de bonne qualité.

Quel coulant choisir ?

Il est possible d’utiliser différents types d’oculaires pour le même télescope. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il existe trois tailles (en fait, leur diamètre, généralement appelé « coulant ») d’oculaires :

  • Les oculaires de 24.5 mm  (0,965 pouces)
  • Les oculaires de 31.75 mm  (1,25 pouces)
  • Les oculaires de 50.8 mm (2 pouces)

Les 24.5 mm sont largement dépassés ! Il ne faut pas les prendre : ils sont anciens et donnent une image bien mauvaise par rapport aux autres types d’oculaires.
Les oculaires les plus couramment utilisés sont sans conteste ceux mesurant 31,75 mm, c’est à dire 1,25’’. 

Choisir des oculaires

Les oculaires de type plössl ne sont pas très chers et offrent une bonne qualité, c'est ceux que je recommande en général. Mais si vous souhaitez avoir des oculaires d'excellente qualité, il faudra acheter des oculaires grand champ qui vous permettront de voir beaucoup plus d'objets à travers votre télescope. Cependant, ces oculaires sont beaucoup plus onéreux... A vous de choisir !

Si lors de votre achat de télescope un seul oculaire est fourni, veuillez noter qu'il est très important d'en avoir au moins un deuxième. Les oculaires étant les accessoires qui permettent de grossir l'image restituée par le télescope, il est important, lors de l'observation, de pouvoir avoir un oculaire avec un grossissement faible et un autre avec un grossissement plus élevé.
Vous l'avez compris, le choix des oculaires pour votre télescope est important : mieux vaut dépenser 250 € dans un oculaire de très bonne qualité que 100 € dans un oculaire qui ne vous donnera pas entière satisfaction. Par contre, n'achetez pas des oculaires trop chers (300€) si votre télescope est bas de gamme : le résultat ne sera pas du tout à la hauteur de votre budget, et il serait dommage et inutile de dépenser plus en oculaires que sur votre matériel principal.

Si vous souhaitez utiliser votre télescope pour voir le plus d'objets possible (lunaire, planétaire, ciel profond), il vous faudra au minimum trois oculaires différents (voir tableau ci-après) : 

Grossissement de l'oculaire Objets à observer Diamètre du télescope adapté à ce type d'oculaires 
 Faible  Nébuleuses, Galaxies, Comètes, Lune.  90 mm à 130 mm
 Moyen  Petits amas ouverts, surface lunaire, nébuleuses brillantes, galaxies, Jupiter, Saturne.  Jusqu'à 200 mm
 Fort  La Lune et les planètes, le Soleil. Ciel profond.  125 mm et plus
 Très Fort  Etoile centrale des petites nébuleuses. Ce type d'oculaire est souvent utilisé pour les tests de collimation.  Jusqu'à 200 mm
 Maximum  Etoile centrale de M57, cratelets de la Lune, division d'Encke de Saturne.  À partir de 300 mm

Au fil de vos observations, vous vous rendrez peut-être compte qu'il vous faut d'autres types d'oculaires, selon vos préférences d'observation. Mais si vous êtes débutant dans l'observation astronomique, trois oculaires suffiront pour couvrir tous les domaines d'observation.

Si vous souhaitez acheter des oculaires de bonne qualité, vous pouvez consulter cette sélection chez astroshop
 

OculaireOculaires
Cliquez sur l'un de ces oculaires pour afficher leur détail et leur prix.

La lentille de barlow

La lentille de barlow vient en renfort des oculaires en démultipliant leur grossissement. Par exemple, une lentille de barlow x3 permet de tripler le grossissement de votre oculaire. Cela peut donc être très utile pour votre observation astronomique. Cependant, ne perdez pas de vue que pour profiter pleinement de votre lentille de barlow, vos oculaires doivent être de bonne facture, sinon l'image restituée sera de mauvaise qualité.

 
Lentille de Barlow 50,8 mm d'APMLentille de barlow achromatiqueLentille de Barlow Celestron
 

Accessoire de collimation

La collimation consiste a aligner tous les éléments optiques de votre appareil, afin d'obtenir la meilleure qualité d'image possible. Lorsque vous observez au télescope, il est très fréquent que celui-ci se dérègle. Si vous ne voulez pas avoir une image dégradée, il vous faudra effectuer la collimation de votre appareil. Sans cette collimation, vous obtiendrez des images très floues. Il s'agit donc d'une étape très importante dans le réglage de votre télescope.
Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous recommande la lecture de mon article sur la collimation d'un télescope.

Un cheshire

L'acquisition d'un cheshire peut se révéler vraiment utile pour collimater votre appareil facilement. Il existe également des lasers de collimation, mais je préfère le cheshire car il permet une collimation plus facile.
Vous pouvez trouver une sélection d'accessoires de réglage ici.

Cheshire de chez CelestronCheshireCheshire de Skywatcher
Cliquez sur l'un de ces Cheshire pour voir leur détail chez astroshop.

Cartes tournantes, Atlas et ouvrages

Carte tournante

Si vous souhaitez pointer tel ou tel objet dans le ciel, il vous sera absolument nécessaire d'utiliser une carte tournante afin de pouvoir repérer dans le ciel les constellations visibles à un moment donné.
En effet, sans carte tournante, si vous êtes débutant, il va vous être plutôt difficile de vous orienter correctement sans cet accessoire indispensable...
Il est possible de se fabriquer ses propres planisphères du ciel (Voir le site de thomastro). Pensez à les plastifier lors de vos sorties nocturnes pour éviter que l'humidité ne les détériore !
Le site Stelvision vous permet d'obtenir ce genre de carte du ciel. Vous pouvez également vous en procurer chez astroshop à un prix très intéressant.

Image Stelvision
Image générée par Stelvision

Atlas des étoiles

Si la carte tournante vous permet de repérer les constellations, lorsque vous devrez chercher une galaxie ou une nébuleuse, il vous faudra quelque chose de plus précis et détaillé : l'Atlas des étoiles. Je vous conseille vivement le Pocket Sky Atlas : il est parfaitement adapté aux sorties nocturnes grâce à son petit format et son large catalogue d'objets du ciel profond. Vous pouvez vous le procurer ici.

Un livre indispensable

Autre ouvrage vraiment intéressant, c'est le guide de l'astronome débutant : ce livre vous permettra d'appréhender l'astronomie de manière très pédagogique. Pas cher, clair et concis, c'est un must à posséder absolument. Et comme le dit si bien l'auteur de ce guide :
« Plutôt que de chercher à tout dire, au risque de rendre les choses compliquées, ce livre a pour objectif d’aider l’apprenti astronome à comprendre, choisir, puis utiliser et profiter de son instrument d’observation, le tout en des termes simples, sans entrer dans les détails. »

 

Guide de l'astronome débutant

Les Logiciels

A l'heure du tout numérique, il faut savoir que dans les accessoires indispensables à l'astronome amateur, il y a évidemment les logiciels. Ces logiciels vous permettront la plupart du temps d'observer virtuellement ce que vous observerez dans la réalité. Il sont parfaits pour vous accompagner dans votre découverte du ciel.

Si vous êtes équipé d'un smartphone ou d'une tablette tactile, sachez qu'il existe des logiciels très utiles pouvant remplacer avantageusement votre carte du ciel, comme par exemple le superbe logiciel Starmap 
Voici quelques logiciels qui peuvent vous intéresser :

  • Coelix : Il coûte 22 €, mais il est vraiment très fourni. C'est ce logiciel que j'utilise notamment pour créer mon calendrier astronomique. Ce logiciel va vous permettre de préparer confortablement vos nuits d'observation. Il permet également le pilotage de votre télescope !
  • Winstars : Logiciel gratuit, de très bonne facture (base de données de 2 500 000 étoiles). A essayer.
  • Stellarium : Logiciel de planétarium gratuit. Affiche le ciel en 3D.

L'univers en réalité augmentée : Universe2go

Vous possédez un smartphone sous ios ou android ? Alors vous allez pouvoir observer le ciel et connaître sur le bout des doigts chaque planète, chaque galaxie et chaque constellation avec ces lunettes conçues par Omegon. Il s'agit d'un boîtier dans lequel vous insérez votre smartphone, qu'ensuite vous chaussez sur vos yeux, puis vous levez la tête vers le ciel. En superposition des étoiles que vous observerez, vous aurez droit à tout un tas d'informations telles que le nom de l'étoile observée, et une tonne d'explications. Un outil qui devrait vite devenir indispensable.

Une lampe rouge

Lorsqu'on observe le ciel, on a besoin d'être dans l'obscurité la plus totale. Cependant, lorsqu'on cherche à lire des informations sur une carte céleste ou que l'on doit changer d'accessoires et manipuler son télescope, il faut pouvoir disposer d'une lampe pour s'éclairer.
Mais pourquoi une lampe de couleur rouge ? Lorsque votre œil a mis du temps pour s'habituer à la pénombre, il serait dommage d'avoir à recommencer à cause d'une lumière blanche (contraction de la pupille due à un éclairage trop élevé). La lumière rouge permet d'atténuer cet effet au maximum, et préserve correctement votre adaptation à l'obscurité.
Il est recommandé d'utiliser des lampes à LED, car elles atténuent correctement la lumière et ont une grande durée de vie. Il existe des lampes frontales et des lampes à main.
Cliquez ici pour voir une sélection de lampes.

Lampe duo avec variateur d'intensité

Les filtres

L'utilisation des filtres avec votre télescope sert à plusieurs choses. Ils permettent d'accentuer certains détails lors de l'observation de corps célestes, mais également de protéger ses yeux. Les filtres colorés permettent de révéler des détails sur la Lune et les planètes que vous n'auriez pas aperçus en observation sans filtre.

Filtre solaire

Le filtre solaire est un élément plus qu'indispensable si vous souhaitez observer le soleil en toute sécurité. En effet, la lumière éblouissante du soleil provoquerait sur votre rétine des lésions irréversibles si vous tentiez d'observer le soleil au télescope sans filtre. Un filtre solaire va donc atténuer de façon exponentielle la lumière émise par ce dernier, afin de pouvoir vous laisser contempler ses détails.

Filtre lunaire

Il existe également les filtres lunaires : lorsqu'on observe la Lune au télescope, elle est assez éblouissante pour l'oeil. Cela est dû au fait que l'oeil s'est habitué à la pénombre, et tout d'un coup regarde un objet très lumineux. L'utilisation de filtres lunaires pour observer la Lune est un choix judicieux, car outre le confort d'observation que cela vous apportera, vous pourrez également apprécier des détails que vous n'auriez peut-être pas vus sans filtre.

Filtres colorés

Certains astronomes amateurs pensent que l'utilisation de filtres colorés est quelque chose qui relève du gadget. Lorsque vous observez une planète avec un filtre coloré, cette planète aura la même couleur que la couleur du filtre. Mais grâce à ce filtre, vous serez en mesure d'observer plus de détails. Comme dit plus haut, l'utilité des filtre est de faire ressortir des détails souvent insoupçonnés. Donc très utiles à mon sens. Notez que les filtres colorés sont principalement utilisés dans l'observation planétaire.

Filtres anti-pollution lumineuse

Le cauchemar de tout astronome amateur, c'est bien la pollution lumineuse. C'est pour cela que bon nombre d'astronomes partent observer les étoiles loin des villes pour pouvoir observer le plus confortablement possible.
Si vous n'avez pas le choix et que vous devez observer dans un endroit ou la lumière artificielle est omniprésente, il existe un certain type de filtres qui permet (en théorie) de limiter les effets de cette pollution. Ce type de filtre vous sera utile pour le planétaire, mais n’espérez pas en tirer un quelconque bénéfice lors de l'observation d'objets lointains tels que des nébuleuses... Ces filtres améliorent le contraste observé et sont donc censés réduire la gêne occasionnée par la présence de la lumière au-dessus des villes.

Filtres interférentiels

Ce type de filtre (aussi appelé filtre sélectif) est surtout utilisé dans l'observation des nébuleuses. Il permet de rendre le ciel plus sombre, d'accentuer les contrastes sur les objets observés et de réduire la lumière émise par les étoiles. Ce type de filtre permet également de réduire la pollution lumineuse, sans pour autant l'effacer totalement.

 

Mettez un moteur dans votre télescope !

Lors de votre observation du ciel, vous vous rendez vite compte que les objets observés ne restent pas en place. Cela est dû entre autres à la rotation de la Terre. Plus les objets que vous observez sont éloignés de la Terre, et plus ils s'échappent de votre objectif !
Il vous faut sans cesse régler manuellement votre appareil pour récupérer l'objet observé, ce qui à la longue peut se réveler assez fastidieux. Il existe une solution qui consiste à installer un système de motorisation à votre télescope.

Ce système se chargera de déplacer automatiquement l'axe de visée de votre télescope (en fait la monture) pour suivre l'objet observé. Vous n'aurez donc plus besoin de perdre votre temps à régler votre monture et pourrez pleinement apprécier les merveilles du ciel !
Il existe également des télescopes livrés d'office avec une motorisation, ce qui peut être un choix judicieux dès l'acquisition de votre télescope.
En plus de la motorisation de votre monture, il existe des système appelés « GoTo » qui non seulement suivent les objets, mais qui savent également les pointer automatiquement grâce a leur catalogue intégré de milliers d'étoiles ! Sympa non ? Mais évidemment tout cela à un prix, à vous de définir vos besoins réels en fonction du budget que vous pouvez investir.

Moteur de suivi pour monture EQ-3Exemple de commande GoToExemple de téelscope équipé de GoTo
Moteur de suivi pour monture EQ-3. Cliquez sur l'image pour voir le produit complet chez astroshop

Une boussole

Il peut être utile d'avoir sur soi une boussole pour pouvoir bien se repérer, et effectuer sa mise en station. Une boussole peut servir lorsqu'on ne veut pas forcément chercher l'étoile polaire, ou que celle-ci n'est pas visible. C'est surtout une affaire de besoin individuel. Cliquez ici pour voir une sélection de boussoles numériques et analogiques vendues par astroshop.

Boussole Bushnell

Conclusion

Notre tour d'horizon des accessoires utiles est maintenant terminé. Nous espérons que cela vous aura aidé dans le choix de vos propres accessoires ! Nous vous recommandons de commander vos accessoires sur le site astroshop, car cette boutique en ligne de vente de télescopes offre un gigantesque catalogue d'accessoires de bonne qualité.

Une dernière chose : lors de vos sorties nocturnes, prévoyez de bons vêtements bien chauds, car l'hiver les nuits sont souvent glaciales. Bon ciel !

Observer le ciel

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Bonsoir je souhaiterai avoir des renseignement pour des house ou valise de transport pour un telescope skywatcher EQ5 200/1000 peut import le prix mais une idee pour le transport merci

Félicitation pour votre site ,tres intéressant !

Bonjour !
Je ne suis pas débutant mais j'ai trouvé ce dossier très intéressant et très bien fait.
Bravo, continuez !